Histoire du chalet

Histoire du chalet

Le site

Dans les années qui ont précédé la dernière guerre, le Ski Club Roannais était propriétaire de la jasserie Novarina située au lieu dit Chapouilloux et d’une piste dite « piste A » qui partait en dessous du « mur des Granges » pour rejoindre le « pré Massacrier » et « Novarina ».

A noter que le premier téléski de Chalmazel fut construit sur ce « pré Massacrier ».
La jasserie fut transformée en refuge, et jouxtait la propriété de la famille BROZE.
Dand les années 1965, ce refuge était très vétuste et trop petit pour répondre à l’attente des skieurs du SCR de l’époque (1200 licenciés). Le bureau du Ski Club décida donc d’entreprendre une nouvelle construction. L’actuelle station de Chalmazel n’était alors qu’à l’état de projet. Toutefois, son implantation était envisagée sur les pentes des Granges, occupées uniquement par les bois.
Une opportunité s’est alors présentée, la famille Broze était intéressée par la jasserie Novarina et était propriétaire de parcelles de bois le long du chemin des Sangliers, une vente-échange eut donc lieu, le SCR devint propriétaite du terrain où est construit le chalet aujourd’hui.
La construction du chalet
La décision était difficile à prendre, les caisses du SCR étant loin d’être assez remplies pour entreprendre un chantier de cette importance. Un emprunt a été contracté, puis des subventions nous ont été accordées qui étaient bien loin de couvrir tous les frais. Seul le bénévolat pouvait nous permettre de mener notre projet à son terme.

construction1 construction2

Cette réalisation a été la volonté de 3 membres du bureau :
Jacques GEUGNON – Président de l’époque – décédé depuis – a assuré la lourde responsabilité du projet et nous a soutenu pendant sa réalisation.
Jacques BEL – Vice-président décédé en 2011 – a sollicité ses nombreuses relations et a obtenu les différents matériaux de construction, soit à titre gracieux, soit à très bas prix et a lui même donné de son temps et de son matériel.
Marcel DEGOT – Trésorier – a assuré la construction au titre de maître d’oeuvre du chantier.

construction3 construction4

a construction a duré 6 ans, de 1965 à 1970, assurée par des bénévoles. On peut en étalir le tableau suivant :
Année
Nombre de personnes
Journées de tavail
Heures de travail
1966
77
285
1618
1967
100
496
3236
1968
75
419
4206
1969
57
378
2965
1970
43
379
2300
352 bénévoles ayant éffectué
1957 journées de travail
soit 14325 heures.
Parmi eux, les artisans : plâtriers, peintres, menuisiers, électricitiens, etc… sont venus mettre leur professionnalisme au service de tous.
Beaucoup d’aures personnes se sont également investies de mille manières pour soutenir et faire aboutir le projet.
 
Un bravo et un grand merci à tous, qu’ils aient participé, un peu ou beaucoup, selon leurs possibilités, à la réalisation de cet ambitieux projet.